-11 nov, actualité du jour

Sachez que le 11 Novembre est également la fête des célibataires en Chine…

Hier, Chris CALVET était à Shanghai après Chengdu où il a réalisé deux performances… dont je vous transmets quelques photos…Bravo !

en pleine action
en pleine action
oeuvre achevée
ses admiratrices

– 15/19 oct Semaine Chinoise à Arras

Bonjour à tous et à toutes,

Comme je vous l’avais déjà signalé dans l’une de mes pages d’informations (forum AEFC – CGTN ou encore à l’UNESCO), AFCAE va être suivie par la radio LCF lors de ses évènements français (radio « La Chine en Français »).

En ce qui concerne les évènements Chinois, j’ai également le contact avec la directrice de CGTN à Beijing qui m’a également proposé de nous suivre lors de nos périples en Chine.

J’ai donc invité cette radio LCF, après prise de contact avec Camille CHEN directrice de programmation, pour un premier reportage à ARRAS à l’occasion de la semaine Chinoise où la performeuse Kaixuan FENGque vous connaissez bien était en tête d’affiche pendant 3 jours…

C’est à cette occasion que j’ai fait la connaissance du Président de l’Université d’Artois et de la Directrice de l’Institut Confucius JIN Siyan qui aimerait bien nous rencontrer lors de leurs évènements et notamment en 2019 dans le Nord.

Ci-dessous le lien du reportage avec la bande annonce surKaixuan Feng et les interviews en bas de page.  

http://radiolcf.fr/news/article/mains-de-f-e-et-cheveux-d-or-la-rencontre-de-kaixuan-feng
http://radiolcf.fr/news/article/mains-de-f-e-et-cheveux-d-or-la-rencontre-de-kaixuan-feng

En fin de reportage j’ai « essayé » de faire la promotion d’AFCAE du mieux que j’ai pu…ayant été un peu pris au dépourvu AFCAEn’étant pas la sujet du jour…

Mais ne vous inquiétez pas j’irai un de ces quatre pour faire la promotion de AFCAE en live à Paris dans leurs studios comme me l’a proposé Dounia MAHIEDDINE.

Bien amicalement

Jean Jacques

À la rencontre de Kaixuan Feng, une artiste aux cheveux d’encre [vidéo]

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est semaine-à-Arras-1024x683.jpg
  • Lors de la semaine Arras à l’heure chinoise, nous sommes allée à la rencontre de Kaixuan Feng, artiste performeuse, peintre et photographe…

Artiste chinoise d’une trentaine d’années, Kaixuan Feng  a étudié à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Tianjin en Chine, avant d’arriver en France pour étudier et expérimenter les esthétiques de l’Art Contemporain.Peintre de formation, elle s’oriente aussi vers la photographie, la calligraphie et la vidéo. Son mantra : faire de sa vie et faire de son corps une œuvre d’art afin de concrétiser son art.

Elle cherche à créer des passerelles entre la vie et l’art, entre son espace intime et celui de l’autre, tout en détournant la tradition chinoise en créant une rencontre entre influences orientales et occidentales.

Lors de la semaine « Arras à l’heure chinoise » à l’université d’Artois, une semaine qui vise à fêter le 20ème anniversaire de la coopération bilatérale entre les universités d’Artois et de Nankin, l’artiste était présente pour deux représentations. Mêlant poésie, grâce et réflexion, ses longs cheveux noirs deviennent un pinceau de calligraphie lors d’une performance intitulée « Cheveux d’encre ».

Elle confectionne une nouvelle robe blanche de satin qui deviendra noire au fur et à mesure que ses cheveux trempés dans l’encre traceront des caractères chinois sur un long papier déroulé sur le sol. Le passage du blanc au noir tout en silence, évoque le passage de la vie à la mort puis de la renaissance

Mais l’artiste féminine ne s’arrête pas là, dans « A corps perdu » elle n’hésite pas à faire du corps d’un homme sa toile, en peignant des paysages chinois. Elle tisse alors une rencontre des cultures chinoise et française pour nous plonger en immersion dans un monde où mystère et songe s’unissent.

Écoutezl’intégralité du podcast pour retrouver l’interview de l’artiste, mais aussicomprendre ce qu’est la semaine Arras à l’heure chinois et pour finir, découvrez l’association AFCAE.

– 23 sept, Journée de la Paix : forum sino-français à l’UNESCO

Nous étions plusieurs représentants de AFCAE à cette journée mémorable…

en lien avec la Radio LCF ChineExpress 前天

Dans moins de deux mois, le 11 novembre 2018 marquera le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, l’une des guerres les plus meurtrières de l’humanité avec 10 millions de morts, 20 millions de blessés, impliquant tous les pays européens mais aussi la Chine, la Chine qui a envoyé 140 000 travailleurs pour aider les Alliés, 20 000 d’entre eux y perdront la vie.

Pour la dernière année du centenaire de la Grande Guerre, l’association Les Amis De Wu Jianmin a pris l’initiative d’organiser à l’Unesco un Forum Spécial sur la paix avec cette question au centre des discussions : cent ans après la Première Guerre mondiale, quelles leçons en tirer pour l’Humanité ?

Pour tenter de répondre à cette question, Alessandra Rebecchini et Romaric Hubert recevaient Xu Bo, Président de l’Association LES AMIS DE WU JIANMIN, Karim Houfaïd, réalisateur du documentaire « Les travailleurs chinois de la Grande Guerre », Daniel Rondeau, représentant de l’UNU auprès de l’UNESCO, Jean-Louis Balandraud, Président de l’Association Pivoine, Zhang Guobin, Secrétaire Général de l’Institut Charhar, Bernard Brizay, journaliste et historien et Buon Tan, Député, Président du Groupe d’Amitié France-Chine à l’Assemblée Nationale.

Zhang Guobin, Secrétaire Général de l’Institut Sharar, et Bernard Brizay, journaliste et historien

Karim Houfaïd, réalisateur du documentaire « Les travailleurs chinois de la Grande Guerre », et Jean Louis Balandrau, Président de l’Association Pivoine

Buon Tan, Député, Président du Groupe d’Amitié France-Chine à l’Assemblée Nationale
Daniel Rondeau, représentant de l’UNU auprès de l’UNESCO
Xu Bo, Président de l’Association LES AMIS DE WU JIANMIN
Accueil de Monsieur Jean Pierre RAFFARIN par le directeur général adjoint Mr Xing QU
Monsieur Xing QU directeur général adjoint de l’UNESCO

– 7/9 sept Exposition internationale des Pastels à Lyon

Cher Conseil d’Administration quelque peu élargi,

Je complète volontiers le petit reportage de Francis que je remercie pour l’occasion pour la qualité de ses photos et portraits…On ne s’improvise pas photographe du jour au lendemain, ce sont des années de travail !

LE PASTEL

Après l’observation des nombreuses œuvres présentées, on comprend pourquoi cette technique qui, jusqu’à il y a quelques temps n’était pas admirée comme la « peinture (au pinceau)», revient au goût du jour ! 

Car c’est de la peinture, une technique très longue en apprentissage avec toutes les expressions de chaque peintre, on dit bien « matériel pour la peinture au pastel » ! Jean COUTY dont nous avons visité le musée a utilisé également cette technique.

MICHELE

Un grand remerciement à Michèle ou Michelle, non Poupée qui n’a pas été avare de son temps pour nous, et…naturellement pour sa biennale. Mais qu’il est sympathique le Staff qu’elle gère, tous à son écoute et prêts à aider :

-Isabelle sa secrétaire.

-Michelina, son amie de toujours, professionnelle du pastel, professeure, etc…je n’en dis pas plus tant elle a un parcours incroyable…

Et tous les autres que je ne peux citer ici qui l’assistent si gentiment au comptoir des inscriptions, au comptage des entrées, à la surveillance du site, ses démonstratrices tout à fait exceptionnelles avec chacune sa passion et sa patte ! .

Quand il y a les absents à certaines tâches, Poupée est là et assure.

Poupée, elle gère tout, absolument tout jusqu’aux sacs poubelles…et dans la bonne humeur..

Je reconnais là les capacités qu’il faut avoir pour ce travail usant, de préparation, d’exécution, de fermeture.

« Je suis sur les genoux m’a-t-elle dit ou plus exactement sur les rotules », et je la comprends car je sais de quoi je parle. Pour elle, ce sont deux mois de préparation intense, un mois d’exposition à Lyon, présente tous les jours et ensuite elle remet ça à Sanary sur Mer pour un mois également… CHAPEAU !

Je reviens maintenant sur les personnalités présentes qui pourraient nous accueillir dans ce beau bâtiment de l’Orangerie si nous décidons d’y aller pour un évènement :

le mot final de la Présidente

De gauche à droite :

  • LoïcGRABER
  • Adjoint au Maire du 7ème arrondissement,

            7ème Adjoint au Maire de Lyon, responsable de la Culture

            Délégué à l’urbanisme, au Patrimoine et à la politique de la ville

Nous propose de nous insérer dans le plan culturel de la ville peut-être pour 2019

( à voir avec ses services car une communauté importante de chinois)

  • Michèle CAUSSIN BELLON   

Tout le monde la connait, elle connait tout le monde

  • Florence DARBON

            Adjointe à la culture du 6 ème arrondissement de Lyon sur lequel est située l’orangerie du parc de la Tête d’Or 

A contacter, je n’ai pas été suffisamment rapide

  • Denis BROLIQUIER   

Maire du 2ème arrondissement

Très intéressé par notre association, est prêt à nous recevoir

Les portes sont ouvertes, il nous appartient de faire fructifier ces premiers contacts établis, je dois le préciser, un peu à la sauvette, ayant dû m’insérer dans le groupe des invités lors des discours, avant que certains ne disparaissent avec leur chauffeur pour un autre rendez-vous !

Nous en reparlerons au prochain conseil d’administration…

Amicalement, votre secrétaire général

Jean Jacques